Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Aug

De La Romieu à Lasserre De Haut

Publié par jean-michel de lille  - Catégories :  #Compostelle 2009

Mercredi 13 mai 2009

Départ vers 6h30
Arrivée vers 15h30

Je quitte le gîte très tôt. Sur les conseils de Mme Coupey, je décide de ne pas m'arrêter à Condom. Il n'y a que 16 kms et la ville n'a rien d'exceptionnelle hormis la cathédrale Saint Pierre et le cloître. Le temps est orageux mais il ne pleut pas. A la sortie de Castelnau, je découvre la chapelle sainte Germaine (avec enclos) du XIII ème siècle.
J'y croise Jacques et Bernadette que j'ai dèjà vu à Miradoux chez Thérése et que je recroiserais plusieurs fois dans la journée.

















Passage par le lac de Bousquetara où j'y ferais une pause,











 




échange avec quelques pècheurs puis je poursuis et arrive à Condom vers 10h00. Je me dirige diectement vers la cathédrale et le cloître.
















Ma destination de ce jour est toujours en suspend. Condom ou plus loin ? Par deux fois, je fais tomber mon porte-feuille sur le pavé, je décide de ne pas y rester. J'appelle le gîte de Larresingle. Il n'a pas de cuisine, puis la conversation est coupée. Le gîte de Lasserre de Haut est libre. C'est là que j'irais. Jusqu'au pont de Lartigue d'où 10 siècles contemplent les pélerins,
je me sens bien et les kilomètres défilent. Déjeuner et massage des pieds avant de reprendre le chemin.


Les cinq derniers kilomètres n'en finissent pas. Je passe par l'église de Routgès où je m'échoue littéralement. Cette église est magnifique.

















J'en ressors ragaillardi pour les dernières centaines de mètres à parcourir. Enfin le gîte. Il a l'air magnifique. J'entre, la propriètaire me fait visiter et m'annonce qu'aujourd'hui le gîte est à 12€ et le reste est donativo. C'est 29 kilomètres valaient la peine. Je retrouve Jacques et Bernadette, une pélerine de Paris que j'ai déjà croisé entre Miradoux et saint Antoine (elle stoppe son pélerinage ici à cause d'une tendinite) et Willem. Willem est belge, il arrive de Gand à pied. De suite, il vient me demander si je parle néérlandais. Je lui avoue que je suis de Lille, capitale des flandres mais que malheureusement je ne parle aucun mot de flamand. La propriètaire du gîte est très gentille, elle nous invite à prendre le thé puis l'apéritif avant le repas qu'elle nous a préparé. Je visite un peu le gîte, il y a une piscine mais il pleut.

































Après un très bon repas suivi d'une liqueur magique, il est temps de dormir. Ce gîte est à recommander.
Commenter cet article

roguidine 22/05/2012 01:15

Oui, nous avons dormi dans ce gîte, la propriétaire est sympa,

À propos

Pourquoi Compostelle et cette voie ! Mon chemin, mes étapes, hébergements et sa préparation ! Des photos et quelques réflexions sur ce chemin. Ce blog donne des détails sur l'itinéraire (Le puy en velay à saint jacques de compostelle), les étapes avec le nom des villes et des conseils pour bien cheminer.