Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Oct

Quelques Conseils avant de pérégriner

Publié par jean-michel de lille  - Catégories :  #Compostelle 2008

Quoique vous fassiez, Votre chemin sera une expérience qui vous chamboulera !

AVANT LE CHEMIN

La préparation physique
:


Un rendez-vous chez votre médecin (2 mois avant le départ) est vivement conseillé. La marche n'oblige pas à des efforts violents mais le coeur et les articulations sont vivement sollicités
La préparation physique n'est pas indispensable mais conseillée. Une marche d'une dizaine de kilomètres deux fois par semaine avec sac à dos chargé (entre 5 et 8 kgs) environs 2 mois avant le départ.
Si vous n'avez pas la possibilité de vous préparer, faites des étapes courtes au début de votre chemin (environs 10/15 kms).
Certains pélerins préparent également leurs pieds en les enduisant de crème NOK d'Akileïne 15 jours avant le départ ou d'acide borique (poudre) dans la chaussure et la chaussette. Les marcheurs de grand fond préparent leurs pieds, 1 mois avant,  avec une solution d'acide picrique ou citrique à 2 % ou de la teinture de Benjoin (demandé conseil à votre médecin ou pharmacien). Pour ma part, c'était une poudre podologique ( "Sweat Up" 96% d'acide borique) vendue en pharmacie et je n'ai eu aucune ampoule.

La préparation matérielle:
  
  • Vous pouvez prendre une licence FFRP qui vous permettra d'avoir une assurance et vous donnera quelques avantages sur vos commandes de guides FFRP.
  • Pesez réguliérement votre sac au fur et à mesure de la préparation.
  • La paire de chaussures de marche, tige haute (bon maintien de la cheville) ou basse, doit être "cassée" pendant la préparation ou à mettre régulièrement. Au bureau avec un tailleur ou un costume, ça peut faire "Tendance" !!
  •    Le sac à dos doit être résistant, 45 litres, avec réglage de rappel de charge. Les bretelles doivent être rembourrées pour éviter la douleur dans les épaules. Multipoche facilement accessible avec poche sur la sangle ventrale ou sac banane (papier, guide et appareil photo).
  •   Une gourde 1 litre, voir même la bouteille plastique type "badoit" car résistante avec un adaptateur pour boire en marchant (très pratique).
  •    Les vétements doivent être léger et respirant. Préférez les mailles techniques, évitez le coton ! Le pantalon shortable fait double usage et économise du poids. Selon la saison de départ, on peut prévoir un bonnet et une paire de gants.
  •   Le bourdon est incontournable. Il aide à la marche et permet une meilleure assurance sur terrain difficile. On peut choisir des batons de marche télescopiques qui se rangent facilement sur le sac. Ils allègent les contraintes sur les articulations des jambes et sur le dos.
  •   En cas de pluie, il faut prévoir soit, le poncho qui couvre le sac et une partie du bas assorti d'une paire de guêtres (le poncho avec zip à double sens est plus pratique), soit le coupe-vent imperméable et respirant avec pantalon de pluie et sur-sac imperméable. Pour ma part, j'ai utilisé les deux mais sans le pantalon de pluie mais je n'ai eu qu'une journée de faible pluie pendant ces douze jours.

Choix du chemin, des étapes et hébergements:

Vous avez le choix entre les 4 principales voies qui mènent à Saint Jacques de Compostelle (en bleu pour la france). Vous pouvez partir de chez vous via un chemin d'approche (En noir, mais vous pouvez tracer votre propre itinéraire d'approche).

Chemin vers saint jacques de compostelle au départ de l'europe
  • La voie de Tours (Via Turonensis)
  • La voie du Vézelay (Via Lemovicensis)
  • La voie du Puy en Velay (Via Podiensis)
  • La voie d'Arles (Via Tolosana)

Une fois la voie choisie, si vous optez pour la sécurité, vous pourrez réserver tout ou partie de vos hébergements  en prévoyant toutes vos étapes.
Selon l'esprit du chemin, on s'en remet à la providence ou dans la main de Dieu selon le pélerin.
Vous pourrez alors choisir de ne réserver que la 1ère étape puis de pérégriner en réservant la veille ou sur place. Lorsque l'on chemine seul, on trouve presque toujours un hébergement, il suffit d'avoir confiance en la providence.
On peut choisir de partir seul ou en groupe. Lorsque l'on pérégrine seul, le contact avec les autres pélerins ou les villageois est beaucoup plus facile. En groupe, on a tendance à beaucoup moins s'ouvrir aux autres pélerins.   
     La voie du Puy est riche en hébergements de toute nature (accueil pélerin, gites communaux, gites privés et hôtels). Tous ne sont pas indiqués sur les guides. Il est préférable de partir en milieu de semaine; cela évite les randonneurs du week-end et la cohorte de pélerins. Surtout au départ des grandes étapes : Le Puy, Conques, Figeac, Saint Jean Pied de Port, Etc.....Les hébergements sont moins surchargés.

SUR LE CHEMIN

  • Il faut être à l'écoute de son corps. Ne pas surestimer ses capacités physiques ! vous éviterez ainsi les problèmes de tendinites, les risques de chutes, les problèmes de dos et autres déchirures. Si une ampoule ( picotement) apparaît, il faut la traiter de suite avec une double peau (Type Compeed) et éventuellement un peu d'élastoplast par dessus. La toilette est importante mais il faut éviter de se laver les pieds le matin car cela ramoli la peau et provoque plus facilement des ampoules.
  • Ce chemin n'est pas une course, alors profitez-en pour admirer le paysage, la faune, la flore et vous retourner de temps en temps pour voir le chemin parcouru.
  • L'hydratation est importante. Il faut boire environs 1 litre d'eau par heure et uriner au moins toutes les heures. Les urines doivent être claires. Une déshydratation augment le risque de tendinites, de brûlure dû au soleil, les courbatures.
  • Faites des étirements avant et aprés chaque étape, vous réduirez les courbatures. Les étirements doivent être fait en douceur, sans forcer au delà d'un seuil de douleur et sans temps de ressort mais en maintenant la position pendant une vingtaine de secondes.
Commenter cet article

francoise 14/05/2014 07:55

bonjour, avez-vous une adresse mail où je pourrais vous écrire pour vous demander quelques renseignements - merci d'avance françoise

jeannette 14/09/2012 16:59

merci pour vos notes sur ce blog. Depuis un moment j'envisage de faire le chemin seule et vous m'y encouragé. Vous donnez beaucoup de détails qui me seront bien utiles je ne savais pas par où
commencer pour les problèmes techniques surtout pour le contenu du sac. j'hésite encore partir du Puy ou bien de saint Jean pied de port. Qu'en pensez vous? amicalement

jean-michel et Laurence de Lomme (nord) 22/10/2012 17:35



Bonjour Jeannette,


Désolé pour la réponse très tardive.


J'aurais tendance à vous conseiller de partir du Puy en Velay.


Les paysages sont magnifiques et je pense que cette partie prépare la partie espagnole. Les rencontres que l'on y fait se poursuivent sur le camino Frances.


Beau chemin et Ultréïa



Tommy 01/09/2012 00:19

Merci pour les conseils.
Je suis en préparation d'un futur départ, via tolosana et camino frances d'une traite.

Bouquetdelierre 22/08/2012 14:07

Bonjour,

Merci encore pour votre aimable réponse, j'en sais d'avantage grâce à la lecture de votre blog.

Salutations

Bouquetdelierre 17/08/2012 22:50

Bonjour,

J'habite dans le 67 et j'aimerais faire une partie du chemin seule pendant 15 jours (moment de congé, avant de reprendre le travail le 8 octobre 2012). Pour gagner du temps, je prendrais le train
de Stras... jusqu'à Saint-Jean Pied-de-Port, puis je commencerais la marche... 1.)Est-ce conseillé d'y aller seule ? 2.)Combien d'argent dois-je prévoir et s'il est vraiment nécessaire de réserver
pour les nuits ? Peux t'on dormir "à la belle étoile" ? (Espérant que vous soyez encore actif sur votre blog)... A bientôt peut-être

jean-michel et Laurence de Lomme (nord) 20/08/2012 09:47



Bonjour,


Ce chemin peut se faire seul ou accompagné, il n'y a pas de conseil particulier mais on chemine rarement seul.


Je ne connais pas la partie espagnole mais de source pélerine, les gites (albergues) sont moins chers (voir donativo) et la restaurations également. En espagne, les réservations ne sont pas
possible dans les gîtes publics seulement dans les gîtes privés mais je ne vous le conseille pas. Cela va mettre un frein à votre chemin.


Quant à dormir à la belle étoile, certains le font mais cela dépend de la saison. On trouve toujours de quoi dormir dans les gîtes.


vous pouvez également poser des questions sur le forum de webcompostella :


http://www.webcompostella.com/forum/


 


Amitiés jacquaires


beau chemin et Ultréïa


Pour ce qui est



À propos

Pourquoi Compostelle et cette voie ! Mon chemin, mes étapes, hébergements et sa préparation ! Des photos et quelques réflexions sur ce chemin. Ce blog donne des détails sur l'itinéraire (Le puy en velay à saint jacques de compostelle), les étapes avec le nom des villes et des conseils pour bien cheminer.