Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Oct

De Saint côme d'Olt à Estaing

Publié par jean-michel de lille  - Catégories :  #Compostelle 2008

Jeudi 8 mai 2008,

Départ: 8h00
Arrivée: 18h00
Distance: 17 Kms



Réveil engourdi, mon pied est mal réveillé ! Difficulté à marcher. Je prépare mes affaires et descends pour le petit dejeuner. Je fais quelques tours dans la cour pour chauffer les muscles du pied. La soeur me donne des conseils sur l'itinéraire à suivre pour éviter le relief. Je dois rester sur la route jusqu'à Espalion, puis emprunter une route jusqu'à Estaing. Je quitte le couvent des Mallets vers 8h15.
Quelle drôle d'impression, j'ai retrouvé mon lourd sac, et pourtant il me parait léger au regard de la douleur de cette tendinite ! Je part au rythme d'un escargot sur la glace sans prendre le temps de visiter un peu Saint Côme. Après le pont à droite, je  retrouve Pierre qui me rattrape. Il reste avec moi un bout de chemin, mais mon rythme est vraiment trop lent. On se retrouvera plus tard. Je reste sur la départementale comme me l'a conseillé la soeur ursuline. A Espalion, l'église perse vaut le détour.
Passage chez le boulanger devant une magnifique "porte"



puis passage par la pharmacie pour mes brûlures et ma tendinite et une irritation à l'entrejambe. Je cumule  !! Par contre, côté ampoule, aucun souci. J'applique de la poudre podologique qui sèche les pieds et évite les frottements et c'est nickel ! A la sortie d'Espalion, il est l'heure de la pause déjeuner sur un banc près d'une croix, le long de la route.


Ma tendinite va beaucoup mieux, je décide de reprendre le GR 65. Passage à Saint Pierre de Bessuéjouls, arrêt au cimetière pour le ravitaillement en eau, puis à l'église pour "l'eau vive".

Après Saint Pierre,

une étroite montée piégeuse interminable, je tombe nez à nez avec 2 ou 3 vaches en plein milieu du chemin. Serait-elle là pour m'emmener jusqu'à Estaing ? Z'ont pas l'air d'accord ! fin de la montée, un plateau et une pierre plate à l'ombre, une tite pause bien méritée. j'admire le paysage



 et les fleurs.




Il est temps de repartir. Une pe
tite route goudronnée m'emmène vers la suite du GR 65 et ma tendinite revient me faire signe. Zut, j'aurais dû écouter les conseils de la soeur jusqu'au bout. Depuis le début de ce chemin, je n'en fait qu'à ma tête ! Je sais que ces conseils sont précieux, mais je me hasarde à croire que je peux être au-dessus et qu'il suffit de vouloir pour pouvoir ! oui, mais avant de vouloir, il faut pouvoir. Si le corps refuse d'avancer, la volonté ne suffit pas toujours. A partir de ce moment, je veillerais à respecter les conseils que l'on me donnera. A aucun moment, je n'ai pensé à arrêter mais j'ai toujours pensé : comment dois je faire pour aller jusqu'au bout ?

Quelle voie,

Quel chemin dois je prendre pour y arriver ?

Le chemin de la confiance en l'autre ? Après une pe
tite erreur de navigation, je commence à redescendre sur Estaing



et me traîne jusqu'à l'hospitalité saint Jacques.




Drôle d'impression en arrivant ici ! L'impression d'arrivée dans la cour des miracles ! les membres de la communauté sont très très accueillants, je suis accueilli par Vincent. (dommage photo  floue)


Je retrouve Pierre. Il est en compagnie de Léonard qui détecte de suite ma tendinite (Il est médecin, je crois).  Après la douche, et quelques réflexions, je décide de partir en factage le lendemain pour une étape jusqu'à
Espeyrac. A l'accueil Saint Jacques, je fais la connaissance d'Owen et d'un ami allemand. Owen est hollandais mais il vit en bretagne et miracle, il est Kiné. Il a lui aussi une tendinite du jambier antérieur.


Après le repas en commun, la vaisselle, cette deuxième journée compliquée et les complies, le sommeil m'appelle.






Commenter cet article

SERGE MIQUEL 01/04/2013 18:13

Bonjour,
J'ai tapé accueil Saint Jacques à Estaing et suis tombé sur votre blog!
Très sympa.
J'ai été hospitalier à Estaing en 2010!
Je vias prendre le temps de découvrir votre blog; quand je rentrerai du chemin: je repars dimanche.
Serge
mon blog: stjacques072007.skyblog.com

jean-michel et Laurence de Lomme (nord) 03/04/2013 09:15



Bonjour Serge,


Je pense que l'on se croise régulièrement sur nos blogs respectifs.


Beau chemin


Ultréïa



À propos

Pourquoi Compostelle et cette voie ! Mon chemin, mes étapes, hébergements et sa préparation ! Des photos et quelques réflexions sur ce chemin. Ce blog donne des détails sur l'itinéraire (Le puy en velay à saint jacques de compostelle), les étapes avec le nom des villes et des conseils pour bien cheminer.