Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Oct

De Saint Privat d'Allier à Saugues

Publié par jean-michel de lille  - Catégories :  #Compostelle 2008

Samedi 3 mai 2008,

Départ: 8h45
Arrivée: vers 14h30
Distance: 20 Kms
Relief: - La descente de Monistrol est très piégeuse
- La montée après Monistrol est raide mais pas trop longue
- En arrivant à Saugues, belle descente


Après un bol de café et la traditionnelle photo du petit déj avec la famille Lucien, me voilà sur le chemin avec deux difficultés dont tout le monde parle, la descente puis la montée de Monistrol d'Allier.
La famille Lucien est vraiment exceptionnelle, ils se mettent en quatre pour que votre chemin soit le plus agréable possible. Et puis ils m'ont donné pas mal de conseils en fin d'après-midi et le matin.
  • L'importance de boire beaucoup (d'eau bien sûr) sur le chemin. au minimum 1 litre à l'heure. Cela permet d'éviter les tendinites et la déshydratation, qui accroît la sensibilité aux coups de soleil. Il y a des fontaines régulièrement sur tout le chemin. Alors pas d'économies. Pour contrôler, la bonne hydratation, les urines doivent être transparente, si elles sont jaunes, c'est que l'on ne boit pas assez.
  • Se protéger du soleil !
  • Il faut écouter son corps ! Au moindre signes de faiblesse, de douleurs ou autres, il ne faut pas hésiter à se ménager. Ce chemin ne doit pas se transformer en chemin de croix. Le risque étant de devoir abandonner sur blessure ou grande faiblesse et au pire de se retrouver en rapatriement sanitaire.
Je retrouve Bernard et Marie avant Monistrol
















    Après la traversée du pont Eiffel, un arrêt ravitaillement dans une petite épicerie, une petite route goudronnée nous emmène vers une montée à plus de 15% puis sur la gauche un chemin très raide avec main courante et même escalier nous emmène à la chapelle troglodyte, ci-dessous, dédiée à marie-madeleine (ou Madeleine).

    Arrivée en haut de ce chemin, il est l'heure de casser la croûte en compagnie de 3 pèlerins de Tours qui ressemblaient plutôt à des sherpas vu la taille de leur sac. A croire qu'ils étaient des pénitents ! On a surtout, le même problème de sac surchargé.

L'arrivée a Saugues a été l'occasion de voir la bête du Gévaudan telle que l'a vue un sculpteur.



Arrivée dans le gîte communal, très bien, plutôt neuf, cuisine nickel. Puis après une bonne douche, l'heure des courses du soir et du lendemain. Content d'être dans ce gîte relativement calme contrairement au gîte de la Margeride qui fait un peu "usine" à pèlerins d'après les récits d'autres pèlerins.
    Dommage, l'église était fermé à 19 heures.

Commenter cet article

À propos

Pourquoi Compostelle et cette voie ! Mon chemin, mes étapes, hébergements et sa préparation ! Des photos et quelques réflexions sur ce chemin. Ce blog donne des détails sur l'itinéraire (Le puy en velay à saint jacques de compostelle), les étapes avec le nom des villes et des conseils pour bien cheminer.